Icono de Safe Travel Sevilla
Visite guidée de l'Alcazar, de la Cathédrale et de la Giralda de Séville !

Visitez les coins magiques lors d’une visite spectaculaire avec les meilleurs guides de la ville

Promotion du guide officiel :

51€/pax 40,80€/pax
20% de réduction avec le code “summer”

(Prix final BILLETS COMPRIS)

Icono de flecha
Extracto del Logotipo de Alcazar Seville Tour

Cathédrale de Séville : histoire

Icono de guías expertos para el tour

Guide officiel
en français

Icono de Check para nuestros servicios culturales

Accès de référence
coupe-file*

Icono de Euro para nuestra web de tour privados en Sevilla

Meilleur prix
garanti

Icono Like para nuestros servicios para turistas

Annulation et
Remboursement à 100 %

La cathédrale de Santa María de la Sede est comme un grand parc à thème de l’histoire et de l’art chrétiens, plein de singularités et de légendes. La Magna Hispalense, d’une superficie de 11 520 m2, est la plus grande cathédrale gothique du monde et la troisième plus grande de la chrétienté. Son enceinte cathédrale, entourée de chaînes, de 23 457 m2 abrite trois portails, sept portes, un cloître, un clocher autoportant, plus de quatre-vingts vitraux, plus de soixante voûtes, plus de cinquante chapelles et un nombre infini de peintures, sculptures, retables, coupoles, monuments, arts décoratifs et textiles, ferronnerie, orfèvrerie, objets ecclésiastiques, etc. qui constituent un catalogue essentiel dans l’histoire de l’art européen. 

En prenant la mosquée comme base architecturale de l’entreprise gothique, le résultat a été un plan de salle rectangulaire, ce qui a eu des conséquences importantes sur sa construction:

La Giralda sobre Sevilla

Elle est, en volume, la plus grande cathédrale gothique du monde et la troisième plus grande de la chrétienté.

Historia de las Fachadas de la Catedral de Sevilla

En raison de l’ampleur du plan, la sensation prédominante n’est pas la verticalité, comme dans la plupart des cathédrales gothiques, mais les lignes horizontales.

Bóvedas Catedral de Sevilla

Cinq nefs ont été construites, une caractéristique que seules huit cathédrales gothiques au monde possèdent. 

Historia del Arte de la Catedral de Sevilla

A la manière cistercienne, on a construit un chevet droit, sans déambulatoire, auquel on a ajouté plus tard la chapelle royale.

La croix latine n’est pas marquée sur le plan de masse, mais elle est marquée en hauteur par les piliers de la nef centrale et du transept.

Il y a également deux nouvelles fonctionnalités importantes. D’une part, les deux portes qui flanquent l’abside, un fait qui influencera la cathédrale de Mexico, d’autre part, l’apparition d’un balcon en porte-à-faux sous les vitraux qui remplace le triforium et qui était utilisé comme galerie de service. 

En raison de la richesse qu’acquiert le chapitre de la cathédrale grâce au monopole des églises novo-hispaniques après la découverte de l’Amérique et, bien que Séville ne dispose pas de carrière, la cathédrale est construite en pierre avec des pierres de taille provenant d’une vingtaine de carrières, et deux bateaux sont même construits pour remonter le Guadalquivir depuis la Sierra de San Cristóbal à Puerto de Santa María. Des professionnels étrangers de la construction ont également été engagés pour former du personnel spécialisé. 

Vieille de plus de 500 ans, elle a subi de nombreuses transformations et restaurations. Actuellement, il convient de mentionner deux interventions fondamentales qui influenceront l’avenir de la cathédrale, toutes deux au début du XXIe siècle. Le premier est le renforcement de deux piliers détériorés qui a consisté à remplacer plus de 500 pierres de taille, pesant environ 250 kg chacune, sans intervenir dans les noyaux centraux afin de maintenir la stabilité. La seconde fut la piétonisation de l’Avenida de la Constitución en raison des problèmes de pollution dont souffrait l’église.

Périodes historiques de la cathédrale

Estilo Almohade Catedral de Sevilla

Période almohade
(1172-1248)

En 1171, la ville de Séville se rendit au calife almohade Abü Ya’qüb Yüsuf qui, afin de consolider son pouvoir, ordonna la construction d’une nouvelle mosquée sur le site de la mosquée existante. L’architecte Ahmad Ben Baso a été chargé de construire une mosquée rectangulaire de 17 nefs et d’une superficie de plus de 15 000 m2, qui a été achevée en 1182.

Deux éléments de cette mosquée subsistent : le sahn ou cour des ablutions, où se trouvait le sabil ou fontaine, qui donnait accès à l’iwan ou portique menant au lieu de prière, connu aujourd’hui sous le nom de Patio de los Naranjos (cour des orangers).

Le minaret, transformé en clocher après la Reconquête et connu sous le nom de Giralda, a également survécu. Le yamür, les boules d’or avec lesquelles un minaret est décoré, a survécu sur le minaret jusqu’en 1356, lorsqu’un tremblement de terre l’a fait tomber. Ce fut le précédent historique pour la création, des siècles plus tard, de l’actuel clocher de la Giralda.

Le minaret était tellement admiré qu’après la chute de la ville aux mains des chrétiens, et après que les Almohades aient proposé de le détruire, l’infant Don Alfonso, fils du roi Fernando III “Le Saint” et plus tard du roi Alfonso X “Le Sage”, prononça une phrase historique : “pour une seule brique qu’on lui prendrait, il les passerait tous au fil de l’épée”.

Virgen de la Antigua

Période Mudéjar
(1248-1401)

Le chapitre de la cathédrale a été fondé en 1248, juste après la conquête de Séville par le roi Ferdinand III “le Saint”, consacrant l’ancienne mosquée almohade qui sera utilisée pendant plus de 150 ans comme siège de la cathédrale. Certaines réformes ont été réalisées, comme la construction d’une chapelle royale, jusqu’à ce qu’en 1375, le chapitre décide de construire une nouvelle cathédrale en raison de l’état précaire de la mosquée.

La démolition a permis de sauver le minaret, qui servira de clocher indépendant et deviendra l’un des symboles de la ville, ainsi que deux pans du mur de la cour des ablutions, qui servira de cloître et sera connu sous le nom de Patio de los Naranjos (cour des orangers).

La démolition a permis de sauver le minaret, qui servira de clocher indépendant et deviendra l’un des symboles de la ville

Estilo Gótico Catedral de Sevilla

Période gothique
(1401-1528)

C’est au cours de cette période que sont réalisés les plus importants travaux de construction de la cathédrale, avec la responsabilité, comme l’indique le procès-verbal du chapitre, de réaliser une œuvre ” si bonne qu’il n’y en aurait pas d’autre comme elle “. 

C’est ainsi que les travaux ont commencé en 1434, apparemment selon le projet initial du maître d’œuvre Alonso Martínez, et que le temple a été consacré en 1507, bien qu’une partie des travaux restait à achever. Cependant, en 2008, on a découvert un document avec les contours de la cathédrale qui pourrait attribuer le projet au maître flamand Ysambart (Ysambarte, Ysambret…). Sa construction a été confiée à des maîtres d’œuvre étrangers qui, en tant que maîtres principaux de la cathédrale, ont collaboré entre eux pour maintenir l’uniformité du projet. Les maîtres se sont succédé et, à certaines périodes, plusieurs d’entre eux ont travaillé en même temps, notamment Ysambart, Carlín, Juan Normant, Simón de Colonia et Alonso Rodríguez. En 1511, une partie de la coupole s’est effondrée en raison de la chute d’un des piliers. Alonso Rodríguez a été licencié et Juan Gil de Hontañón a été engagé pour construire une nouvelle coupole, qui a été achevée en 1519.  

Il est surprenant de penser que la plus grande cathédrale gothique du monde a été achevée en seulement 70 ans.

Historia Religiosa de la Catedral de Sevilla

Période de la Renaissance
(1528-1593)

Pendant cette période, une série de modifications et d’ajouts ont été effectués, dans des styles allant du plateresque au maniérisme. On considère que la cathédrale a été achevée en 1593, y compris ses dépendances. Parmi les plus importants de ces ajouts, citons les suivants :

  • La chapelle royale. Commencé par Martín de Gainza. Hernán Ruiz II, Pedro Díaz de Palacios et Sebastián van der Bosh ont participé à sa construction, qui s’est achevée en 1574.
  • La sacristie principale. Achevé par Martin de Gainza en 1543, en exécutant le projet de Diego de Riaño.
  • La maison du chapitre. Conçu par Diego de Riaño et construit par Martin de Gainza en 1535, bien que le dôme, commencé par Asensio de Maeda en 1582, n’ait été terminé qu’en 1592 par Juan de Minjares.
  • Chapitre Maison. Conçu avec un plan elliptique pour couvrir les besoins acoustiques et visuels des réunions du chapitre de la cathédrale. Il a été construit par Hernán Ruiz II et terminé par Asensio de Maeda en 1592.
  • Agrandissement du clocher de la Giralda. Construit par Hernán Ruiz II en 1565.
  • La sacristie des calices et les chapelles d’albâtre, entre autres espaces, ont également été terminées.

Période baroque
(1618-1758)

Une fois la cathédrale achevée, des ajouts et des modifications décoratives ont été apportés aux chapelles, aux monuments et aux autels. Sur le plan architectural, on a construit l’église du Tabernacle, qui, bien que reliée à la cathédrale, est une église indépendante. Au début du XVIIe siècle, Alonso de Vandelvira, Cristóbal de Rojas et le principal architecte de la cathédrale, Miguel de Zumárraga, ont participé à sa conception maniériste et l’ont achevée en 1662.

Periodo Académico

La période académique
(1758-1823)

Cette période s’inscrit dans le style néoclassique. En 1732, le chapitre étudie la possibilité d’agrandir les bâtiments séculiers de la cathédrale de Séville. En 1760, sous la direction de José Herrera, les travaux de construction de diverses dépendances ont commencé dans la zone sud-ouest, en face des Archives des Indes et à l’angle de l’avenue de la Constitución, mais ils n’ont été achevés que bien après le XXe siècle. C’est ce que l’on appelle aujourd’hui le Pavillon des bureaux.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, une série de bâtiments attenants à cette zone, qui reliaient la cathédrale au centre-ville, ont été démolis. Ceci conclut le processus de monumentalisation de la cathédrale.

Puerta del Príncipe, Giraldillo y Cubiertas

Période néo-gothique
(1825-1928)

Les éléments les plus remarquables de cette période, où des restaurations et des réformes ont été réalisés, sont l’achèvement des portes du transept, les portes de la Concepción et de San Cristóbal ou Príncipe, terminées par Adolfo Fernández Casanova au début du XXe siècle, en suivant strictement le projet de Demetrio de los Ríos du XIXe siècle.

Il convient également de mentionner la reconstruction de la coupole à la fin du XIXe siècle, sous la direction de Joaquín Fernández Ayarragaray et l’achèvement du pavillon des bureaux par Javier Luque dans les années 1920.

Exteriores Catedral de Sevilla

La cathédrale aujourd’hui

Parmi les événements marquants du XXe siècle et du XXIe siècle, on peut citer les suivants :

  • La réorganisation du Patio de los Naranjos, conçue et exécutée par Félix Hernández Giménez dans la seconde moitié du XXe siècle.
  • Restauration du Giraldillo, achevée en 2005.
  • Restauration de deux des plus anciens piliers, achevée en 2009.
  • Piétonisation de l’Avenida de la Constitución en raison du problème de pollution et nettoyage de la façade ouest, achevé en 2007.

Découvrez les secrets de la cathédrale de Séville

Visitez son histoire, ses portes, ses autels et ses oeuvres d’art.
Avec notre visite, vous découvrirez en détail l’un des plus beaux endroits du monde.

Avec dix portes d’accès et un plan rectangulaire, c’est un modèle de cathédrale qui a influencé de nombreuses cathédrales novohispaniques après la conquête du Nouveau Monde.

La cathédrale de Séville a été créée comme une folie architecturale, étant la plus grande cathédrale gothique du monde. Parcourir son intérieur, avec nos visites, est un véritable stimulant pour les sens de tout visiteur.

Nos visites montreront la richesse des peintures, des sculptures, des vitraux, de la forge, de l’orfèvrerie, des vêtements, des livres, etc., qui font de la cathédrale de Séville l’un des grands musées d’Europe et un recueil historique et artistique du catholicisme.

Reserve maintenant!

Choisissez les jours et indiquez les participants

Découvrez les merveilles du Real Alcazar de Séville

Guide officiel français
Accès prioritaire sans files d’attente
Le meilleur prix garanti

Montez et découvrez le ciel de la ville de Séville

Guide officiel français
Accès prioritaire sans files d’attente
Le meilleur prix garanti

This site is registered on wpml.org as a development site.